L’Inde au festival de Cannes 2010

Publié vendredi 14 mai 2010
Dernière modification mardi 3 mars 2015
Article lu 1577 fois

Par Gorkita, Jawadsoprano

Dossier Festival de Cannes 2010
▶ Love, Sex Aur Dhokha - Cannes 2010

Cette année encore, même si l’Inde n’est que peu représentée dans la compétition officielle, la délégation indienne est bien présente. En effet, le festival de Cannes est loin de se limiter à la sélection officielle et au tapis rouge, car la majorité des films est projetée dans le cadre des autres sections comme Un Certain Regard, la Quinzaine des Réalisateurs et surtout le Marché du Film.

Tout d’abord, comme en 2009, un représentant de l’industrie du cinéma indien a l’honneur de faire partie du jury en la personne de Shekhar Kapur qui succède à Sharmila Tagore.

En compétition, dans la section Un Certain Regard, on trouve le film produit par Anurag Kashyap, Udaan, réalisé par Vikramaditya Motwane qui sera le seul à défendre officiellement les couleurs de l’Inde.

C’est donc le Marché du Film qui verra l’essentiel de l’activité indienne durant la quinzaine. Si, comme chaque année, Aishwarya Rai Bachchan montera les marches en tant que représentante d’une certaine marque de cosmétique, elle sera également accompagnée de son mari Abhishek pour le film Raavan. Il devrait également y avoir le réalisateur du film, Mani Ratnam, et l’autre star du film, l’acteur tamoul Vikram.

Aishwarya aura du mal à s’imposer comme la plus belle actrice indienne de la Croisette, puisque la radieuse Deepika Padukone (peut-être accompagnée de Ranbir ?) et la sensuelle Mallika Sherawat seront de la partie. Cette dernière vient défendre deux films, le film d’horreur hollywoodien Hisss (réalisé par Jennifer Lynch et avec Irfan Khan), et la comédie Love, Barack.

On peut sans doute compter sur la présence d’un habitué du festival, Karan Johar qui pourrait présenter son dernier succès My Name Is Khan à moins de deux semaines de sa sortie française.

Le Marché du Film de Cannes est le lieu privilégié pour toutes les transactions liées au monde du cinéma. On y retrouve les acteurs de l’ombre de l’industrie, à savoir les producteurs et les distributeurs. Pour assurer la promotion de leur film et dans l’espoir de les vendre à l’international, ils organisent des projections en cercle restreint. Ainsi seront notamment visionnés : 3 Idiots, I Am Kalam, Kites, Love, Sex Aur Dhokha (article à venir), Fired (avec Rahul Bose)…

Après une année ouvertement dirigée vers l’international (Kambakkht Ishq, Chandni Chowk To China…), l’année 2010 confirmera sans doute cette tendance qui se révèle très rentable.

Commentaires
1 commentaire
Galerie