M. Kumaran Son of Mahalakshmi (review)

Traduction : M. Kumaran fils de Mahalakshmi

Année2004
LangueTamoul
GenresMélodrame / Romance, Film d’action, Masala
RéalisateurM. Raja
Dir. PhotoBalasubramaniem
ScénaristeM. Raja
ActeursPrakash Raj, Jayam Ravi, Asin, Nadhiya, Vivek
Dir. MusicalSrikanth Deva
ParoliersPa. Vijay, Vaalee, Yugabarathi, Na. Muthukumar, Kabilan, Srikanth Deva
ChanteursHarish Raghavendra, KK, Udit Narayan, Shalini Singh, Srilekha, Devan, Febi Mani, Shankar Mahadevan
ChorégrapheDinesh Kumar
ProducteurEditor Mohan
Durée168 mn

Bande originale

Chennai Senthamizh
Neeye Neeye
Ayyo Ayyo
Vacchukava
Yaaru Yaaru Ivano
Tamizh Nattu

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Suraj 974 - le 15 mai 2005

Note :
(6.5/10)

Article lu 1500 fois

M. Kumaran, comme son titre l’indique, est un film centré sur la relation mère-fils ; ce sujet n’a pas souvent été traité de façon aussi directe. Elevé par sa mère, Kumaran entretient une relation privilégiée avec elle, du fait de l’absence de son père. Ils sont comme les deux doigts de la main. Il devient un champion de kick-Boxing et à la mort (forcément dramatique) de sa mère, pour respecter sa dernière volonté, il doit aller vivre avec son père qu’il n’a jamais vu. Les deux hommes parviendront-ils à s’accepter ? Kumaran pourra-t-il vivre dans sa nouvelle famille et gérer celle-ci en même temps que sa carrière sportive ?

A la fois film de sport, avec le parcours du héros, et drame sentimentalo-familial, M. Kumaran est un divertissement plutôt réussi même s’il ne brille pas par son originalité. Remake d’un film telugu, il reprend à la pelle des scènes d’autres films connus, dont plusieurs scènes de Ishq de Indra Kumar, citées au plan près.
Côté action, le film est énergique et reprend correctement les codes du film de sport, avec entraînement, combat, progression fulgurante jusqu’à un adversaire final qui donne du fil à retordre et fait douter le héros. On appréciera l’efficacité des scènes de combat, réussies, vraiment nombreuses et pour le moins spectaculaires. Il faut dire qu’elles reprennent une scène célèbre de La Fureur de Vaincre et beaucoup d’échanges de coups viennent tout droit de Ong-Bak. Il y a même une citation de Jackie Chan !
Les acteurs sont juste compétents. On retiendra surtout l’assurance de Ravi pour les scènes de combat, parce que niveau jeu il se fait facilement effacer par les seconds rôles : Nathiya, dans le rôle de sa mère, et Asin, dans le rôle de sa bien-aimée malayali, sont ceux qui marquent le plus.
Bref, un bon divertissement, qui vaut pour ses combats spectaculaires pour un film tamoul, pour ses bons passages de comédie… et pour Asin qui est totalement craquante !

Commentaires
Pas encore de commentaires