[HIN] Ugly   fantastikindia
FANTASTIKINDIA NEWS BOLLYWOOD KOLLYWOOD BIOGRAPHIES MUSIQUE DOSSIERS TESTS DVD LES TOPS   FORUM
Menu Fanta
Derniers dossiers
Un article au hasard
Live Alerts : recevez les news de Fantastikindia en live dans MSN Messenger ! Widget Fantastikindia pour Google
Widget Fantastikindia pour Netvibes Abonnez-vous au flux RSS des news de Fantastikindia
Articles et reviews » Bollywood
1942 - A Love Story

Note :   (7/10)

Publié samedi 15 mars 2008, par Laurent, Vidhan
Dernière modification dimanche 20 juillet 2014
Article lu 1888 fois
3 commentaires

1942 - A Love Story était l’un des films les plus attendus de l’année 1994. Il en fut également l’un des plus gros échecs commerciaux. La distribution était pourtant prometteuse, et les chansons composées par Rahul Dev Burman étaient les plus plébiscitées de l’année. La raison principale de ce bide retentissant réside dans un facteur extérieur au film. Le jour de sa sortie coïncidait en effet avec celui d’un autre film fort attendu : Hum Aapke Hain Koun… !, le plus gros succès bollywoodien de 1994, qui remporta 13 millions de dollars de bénéfices à travers le monde. Une comédie musicale familiale, incluant treize chansons, un film sans violence, et proposant un casting de choix : le bodybuildé Salman Khan et la magique Madhuri Dixit, la reine de Bollywood de cette époque. C’est d’ailleurs elle qui aurait dû interpréter le rôle tenu par Manisha Koirala dans 1942, mais cela n’a pas pu se faire à cause d’un problème de planning. Le réalisateur comptait pourtant sur sa présence afin de surfer sur la vague du succès des autres films où Anil Kapoor et Madhuri Dixit tenaient la vedette. A eux deux, ils formaient le couple cinématographique le plus glamour de Bollywood, un an avant la sortie d’un film qui allait complètement changer la donne : Dilwale Dulhania Le Jayenge.

L’histoire est classique : Naren Singh (Anil Kapoor), issu d’une famille riche favorable aux Anglais, tombe amoureux de Rajeshwari Pathak (Manisha Koirala). Ce qu’il ne sait pas, c’est que le père de celle qu’il aime (Anupam Kher) est l’un des chefs de la résistance à l’occupant britannique. Alors que la révolte gronde en Inde, Naren devra choisir entre la haine de son père pour les insurgés et son amour pour Rajeshwari…

1942 - A Love Story est l’oeuvre du perfectionniste Vidhu Vinod Chopra, déjà auteur cinq ans auparavant d’un film de gangsters remarqué, Parinda. Il n’est donc pas étonnant que ce film soit l’un des plus soignés visuellement de sa décennie, avec une superbe photographie et des chansons réalisées par Sanjay Leela Bhansali, qui deviendra avec Hum Dil De Chuke Sanam, autre fleuron des années 90, le grand esthète que l’on sait. Et si V.V.Chopra redonne un rôle à la star moustachue Anil Kapoor, l’acteur est heureusement moins pleurnichard que dans leur précédente collaboration : à l’apogée de sa carrière, très élégant dans un look à la Errol Flynn, sa romance avec la radieuse Manisha Koirala est rehaussée par la qualité des décors et de la technique du film.

Côté seconds couteaux, on peut noter une sobriété de la plupart de la distribution. Jackie Shroff et Anupam Kher sont notamment crédibles dans leurs rôles de résistants. En revanche, Brian Glover, qui incarne le méchant officier anglais, est mal dirigé et agace par ses éructations rocailleuses. L’absence d’un ennemi principal imposant, à la Amrish Puri par exemple, limite ainsi l’aspect épique du film, puisque chacune des apparitions de Glover, vu dans Alien 3, est plus grotesque que véritablement effrayante. Il faut dire aussi que ce personnage n’a pas été très bien développé au niveau du scénario, son inconsistance à l’écran l’atteste. Il est en tout cas regrettable que Bollywood ait seulement les moyens de se payer des acteurs anglais de seconde zone pour ses films historiques, malgré une légère amélioration dans les films d’Aamir Khan plus récents (Lagaan, Mangal Pandey), dans lesquels certains comédiens britishs, comme Paul Blackthorne ou Toby Stephens, ont au moins fait l’effort de parler un peu hindi afin que leurs personnages s’intègrent mieux à l’action.

Aujourd’hui, seuls les très belles chansons de R.D. Burman, pour la musique, et Gulzar, pour les paroles, ont survécu à 1942 - A Love Story. R.D. Burman signa, pour ce film, ses dernières compositions avant de s’éteindre. Les deux chansons les plus populaires à ce jour restent Kuch na kaho et Ek ladki ko deka. Cette dernière avait été élue chanson de l’année 1994. Shah Rukh Khan y fait d’ailleurs référence avec humour dans le film de Farah Khan Main Hoon Na.

Sans grande originalité, 1942 - A Love Story fait donc partie de ces romances traditionnelles qui, malgré un manque de rythme évident, restent avant tout mémorables pour le soin particulier dont elles ont bénéficié. Doté d’un scénario mal écrit, comme Eklavya du même réalisateur, le film n’est pas excellent, il n’a pas la force de Parinda, mais le maître Vidhu Vinod Chopra fait la différence par sa mise en scène parfaitement maîtrisée, et nous livre une plaisante et luxueuse production d’époque.

FICHE TECHNIQUE :

Année : 1994
Pays : Inde (Hindi)
Réalisation : Vidhu Vinod Chopra
Acteurs : Anil Kapoor, Manisha Koirala, Jackie Shroff, Anupam Kher, Danny Denzongpa, Brian Glover, Pran, Raghubir Yadav, Ashish Vidyarthi
Scénario : Vidhu Vinod Chopra, Sanjay Leela Bhansali, Shivkumar Subramaniam
Musique : R.D. Burman
Producteurs : Vir Chopra et Vidhu Vinod Chopra
Durée : 157 min
Support : DVD Eros, sous-titres anglais



Films avec Anil Kapoor

Films avec Anupam Kher

Films avec Jackie Shroff

Films avec Manisha Koirala

Films avec Pran

Films de Vidhu Vinod Chopra

Autres film historique

Bandes originales composées
par R. D. Burman

Autres films sortis en 1994

Galerie de photos :

© 2007-2013 fantastikindia