3 Idiots


Année2009
LangueHindi
GenreComédie dramatique
RéalisateurRajkumar Hirani
Dir. PhotoC. K. Muraleedharan
ScénaristesRajkumar Hirani, Abhijat Joshi, Vidhu Vinod Chopra
ActeursAamir Khan, Madhavan, Sharman Joshi, Boman Irani, Kareena Kapoor, Javed Jaffrey, Omi Vaidya
Dir. MusicalShantanu Moitra
ParolierSwanand Kirkire
ChanteursShreya Ghoshal, Suraj Jagan, Sonu Nigam, Shaan, Swanand Kirkire, Shantanu Moitra, Sharman Joshi, Jaive Samson
ChorégraphesCaesar Gonsalves, Bosco Martis, Avit Dias
ProducteurVidhu Vinod Chopra
Durée160 mn

Bande originale

Aal Izz Well
Zoobi Doobi
Behti Hawa Sa Tha Woh
Give Me Some Sunshine
Jaane Nahin Denge Tujhe
Aal Izz Well (Remix)
Zoobi Doobi (Remix)

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Lili - le 16 février 2010

Note :
(7/10)

Article lu 6050 fois

Galerie

Adapté du roman de Chetan Bhagat, Five Point Someone - What not to do at IIT, 3 Idiots raconte les péripéties d’un groupe d’étudiants à l’" Imperial College of Engineering", une des plus prestigieuses écoles d’ingénieurs d’Inde. Il marque le retour à la réalisation de Rajkumar Hirani, après Munnabhai MBBS et Lage Raho Munnabhai.

Dix ans après cette période à l’école, Raju (Sharman Joshi) et Farhan (Madhavan), deux anciens camarades de chambre, accourent tous les deux lorsqu’un de leurs anciens camarades de promo Chatur (Omi Vaidya) leur annonce qu’il a retrouvé la trace de Rancho (Aamir Khan), leur troisième camarade de chambre perdu de vue. Farhan et Raju partent donc en quête de Rancho en embarquant Chatur et en nous embarquant par la même occasion dans les souvenirs de leur vie d’étudiants.

Le film est donc construit sous forme de flash-backs avec des retours plus ou moins longs sur les événements marquants. Les flash-backs, bien que racontés de façon non chronologique et non dépourvus de certaines contradictions, n’empêchent pas de suivre correctement le film. En effet, ils sont assez clairs pour que le spectateur ne soit pas perdu.

Un des points positifs du film est la qualité du jeu de ses acteurs.
Aamir dans le rôle principal s’en tire plutôt bien, bien qu’il soit un peu vieux pour jouer de jeunes étudiants. Son côté moralisateur lié au personnage peut être irritant. Il est à la fois en retrait dans la mesure où il adopte une attitude et une position qui tranchent avec celles des autres, et en même temps mis en avant dans la mesure où l’on voit clairement que c’est le héros.
Madhavan est aussi bon dans son rôle d’étudiant tiraillé entre sa passion pour la photographie animalière et sa volonté de se couler dans le moule créé par ses parents pour les satisfaire en devenant ingénieur.
Sharman, en étudiant stressé qui mise tout sur la prière et la superstition, arrive à passer de moments comiques à des moments davantage chargés en émotion.
Cependant, tout comme Aamir, force est de constater qu’ils n’ont tous les deux pas tout à fait l’âge du rôle…

Kareena, dans le rôle de Pia, ne m’a pas transcendée. Son jeu n’évolue jamais de rôle en rôle et j’ai souvent l’impression de voir une gamine hystérique en train de s’exciter. Elle reste néanmoins supportable. Le couple Aamir/Kareena est drôle, mais il n’a pas réussi à m’émouvoir.

Les seconds rôles ne sont pas en reste et sont vraiment une des forces du film. Boman Irani, directeur ultra-rigide de l’établissement et père de Pia, est aussi hilarant que pathétique. Omi Vaidya est parfait en étudiant fayot prêt à tout pour être le numéro un et Rahul Kumar ("Millimetre") fait une honnête prestation, bien que n’ayant pas un rôle très développé.

La musique de fond est bien trouvée. Les chansons ne m’ont quant à elles pas laissé un souvenir impérissable mais les clips sont plutôt bien réalisés et s’intègrent tout à fait au film. Zoobi Doobi, avec son côté décalé, est assez plaisant.

Dans la lignée des Munnabhai, 3 Idiots est un film drôle et divertissant avec son lot de scènes comiques, son trio amoureux, etc. mais il a le mérite d’aborder par ce biais des thèmes graves. Il s’attaque ainsi vivement au manque de liberté qu’ont les jeunes qui s’engagent dans une voie professionnelle à contrecœur sous la pression familiale. Il critique aussi la compétition abusive et soulève un problème majeur en Inde : le suicide chez les étudiants en échec.

Autre bon côté du film, il ne traîne pas en longueur. Il est globalement agréable et certaines scènes sont un vrai plaisir pour les yeux. La scène finale est vraiment très belle, avec un splendide paysage merveilleusement filmé et mis en valeur.

Cependant, beaucoup trop d’événements paraissent vraiment "gros", voire grotesques. 3 Idiots aurait gagné à être plus réaliste (autant qu’un film de ce genre peut l’être, bien sûr…) et à moins tomber dans le pathos par moments. De plus, certaines scènes vraiment limites et douteuses à mon goût, censées être humoristiques, sont à mon avis en trop. Par ailleurs, on peut remarquer la présence de certains anachronismes (Youtube utilisé par exemple en 1999). La période d’études ne semble pas non plus être concordante : on a l’impression que leur école d’ingénieur se fait en 1 an ou que cette période est très mal définie dans le film.

En conclusion, 3 Idiots est malgré ces quelques défauts une bonne sortie de la fin d’année 2009 qui distrait tout en voulant faire réfléchir.



Bande-annonce

Commentaires
23 commentaires