Chance Pe Dance

Traduction : La chance de la danse

Bande originale

Pe… Pe… Pepein….
Pump It Up
Pal Mein Hi
One More Dance
Yaba Daba Yahoo
Rishta Hai Mera
Just Do It
Pump It Up (Remix)
Pe… Pe… Pepein…. (Duet)

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Maya - le 25 février 2010

Note :
(6.5/10)

Article lu 2810 fois

Galerie

Sameer (Shahid Kapoor) a décidé d’être star à Bollywood, il se bat pour subsister, jonglant entre petits boulots, logeur peu compréhensif, copain sangsue et auditions. Il rencontre Tina (Genelia D’Souza), chorégraphe toute jeune mais déjà en place. Entre eux l’amour fleurit, elle le soutient dans ses galères, il s’accroche. Et…

Et ? Pas grand-chose de plus à vrai dire.

* Introduction : le héros galère et il rencontre l’âme-sœur.
* Situation 1 : le héros est amoureux et il doit apprendre à danser à des collégiens peu doués.
* Situaton 2 : le héros est amoureux et il doit faire la Nouvelle Star.
* Situaton 3 : le héros est amoureux et il est le fils d’un honnête commerçant victime d’émeutes communautaires, va-t-il choisir sa carrière ou son papa ?
* Conclusion : le héros est amoureux.

Chance Pe Dance avait beaucoup d’atouts pour devenir un film bien sympathique, mais le scénario semble s’être égaré en route. Pourtant c’était bien parti, avec une bande-annonce / générique d’entrée teintée d’un humour de bon augure. Mais ensuite le film empile une série de situations qui chacune aurait pu faire l’objet d’un film et qu’on ne fait que survoler (de loin). Un seul axe en fait est développé, alors que dès le départ il ne plane aucun mystère : le héros est amoureux, elle aussi, et leurs familles brillent par leur absence.

J’aime bien les romances, mais là, c’était quand même le côté le moins intéressant de l’histoire. On aurait aimé voir le héros se battre pour gagner les auditions, apprendre à danser aux gamins, on aurait aimé le voir passer les épreuves de la Nouvelle Star, on aurait aimé même savoir pourquoi son papa est victime d’émeutes, se confronter à la réalité. C’est trop facile d’esquisser en quelques mesures musicales, ce qui aurait pu être le cœur du film.

Ce qui est également rageant, c’est que Shahid est un véritable danseur, le film se prêtait à une exploitation sans borne de ce talent et qu’on se retrouve avec un mélange de Michael Jackson et de hip-hop, avec des démonstrations plutôt limitées et toutes similaires. La musique est crispante, la seule chose réellement mise en valeur ce sont les abdos du Chocolate Boy.

Reste un film tout de même plaisant à regarder, surtout pour ses interprètes, leur jeunesse, leur fraîcheur. La mise en scène est assez alerte, elle n’a pas peur de traiter ses héros avec une tendre dérision, en cassant l’image "parfaite" du héros, en montrant un Shahid pas réveillé, pas bien coiffé, un peu chiffonné au sens propre comme au figuré. Genelia est mignonne tout plein. Ils forment un couple très jeune auquel les adolescents doivent pouvoir s’identifier facilement, même si pour les adultes il est assez peu crédible.

L’univers de Chance Pe Dance est en fait typiquement adolescent, zappant entre collège, émissions TV, hip-hop, rêves et premières amours. Plus de 20 ans s’abstenir…

Commentaires
3 commentaires