Guide


Année1965
LangueHindi
GenreClassique
RéalisateurVijay Anand
Dir. PhotoFali Mistry
ScénaristeVijay Anand
ActeursLeela Chitnis, Waheeda Rehman, Dev Anand
Dir. MusicalS. D. Burman
ParolierShailendra
ChanteursLata Mangeshkar, Mohammad Rafi, Kishore Kumar, S. D. Burman, Manna Dey
ChorégraphesSohanlal, Hiralal B.
ProducteurDev Anand
Durée183 mn

Bande originale

Aaj Phir Jeene Ki Tamanna
Din Dhal Jaaye
Gaata Rahe Mera Dil
Kya Se Kya Ho Gaya
Piya Tose Naina Laage Re
Saiyaan Beimaan
Tere Mere Sapne
Wahan Kaun Hai Tera
He Ram Hamare Ramchandra
Allah Megh De Paani De

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Maya - le 7 septembre 2008

Note :
(8.5/10)

Article lu 1384 fois

Galerie

Guide est un mélange particulièrement réussi de film commercial et de film d’auteur, mais avant tout un film de libre-penseur, capable de défier les immobilismes sociaux, les idées reçues, le destin qui semble tout tracé, pour aller plus loin, braver Dieu pourquoi pas, aider les autres à se dépasser, puiser dans la souffrance (dukkha) pour arriver au bonheur (sukha) et à la délivrance. Impressionnant !
Et tout cela avec un héros calmement charismatique (Dev Anand), une héroïne aussi bonne actrice que danseuse (Waheeda Rehman), une musique envoûtante, des rebondissements inattendus et des dialogues qui n’ont pas pris une ride.

Sortant de prison, Raju tourne le dos à son ancienne vie et marche droit devant lui. Loqueteux, il arrive dans un temple désaffecté près d’un petit village. Il s’y repose. Les villageois décident d’en faire leur guide spirituel, celui qui les conseillera et qui pourra intercéder en leur faveur auprès des dieux. Il se prête au jeu, mi-amusé, mi-désabusé. Un flash-back nous ramène à son ancienne vie, celle où il était guide… touristique, lorsqu’il a rencontré Rosie, épouse délaissée et désespérée qui rêvait d’être danseuse.

Sous l’impulsion de Raju, elle a osé quitter son vilain mari, braver la société et vivre ses rêves, toujours guidée par Raju prêt à se battre avec la Terre entière pour qu’on la respecte, et devenu son impresario. Tout semblait aller pour le mieux, alors comment Raju s’est-il retrouvé en prison ?

Guide est une adaptation de la nouvelle éponyme du célèbre écrivain RK Narayan. C’est Dev Anand lui-même qui a convaincu l’écrivain de donner son accord pour cette version cinématographique et qui a persuadé une maison de production américaine de coproduire avec lui ce film, tourné simultanément en hindi et en anglais (Dev Anand est diplômé en littérature anglaise) et sorti dans les deux langues la même année.

Scénarisé et réalisé par le jeune frère de Dev, Vijay Anand, Guide a connu un succès d’estime à sa sortie mais il est rapidement devenu un des « must » du cinéma hindi, raflant pas moins de 7 Filmfare Awards en 1966 : meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur dialogue, meilleure histoire pour RK Narayan, meilleur acteur pour Dev anand, meilleure actrice pour Waheeda Rehman, meilleure cinématographie pour Fali Mistry.

Les pélerins affluent, les mères portent leur bébé dans des hamacs

Seule la musique de SD Burman n’a pas obtenu d’Award, ce qui est incompréhensible car les dix chansons sont toutes aussi remarquables les unes que les autres, interprétées par les plus belles voix de toute l’histoire de Bollywood : Lata Mangeshkar, Kishore Kumar, Mohammed Rafi. Chacune d’entre elles constitue une scène-clé du film, aucune n’est inutile ou superflue, depuis la fameuse danse du serpent interprétée par Waheeda Rehman qui hypnotise Raju (nous aussi), jusqu’à Hey Ram entonnée par la foule de pèlerins devant le temple où gît Raju, en passant par Saiyan Beimaan où danse une Rosie/Nalini très en colère, Din Dhal Jaaye, si mélancolique où le mal-être de Raju et Rosie est palpable, Piya Tose Naina Laage Re, qui à elle seule mérite qu’on regarde le film, car il est rare de voir au cinéma un tel spectacle de danse, sans oublier Tere Mere Sapne, dont certaines phrases musicales reviennent en boucle pendant le film et restent longtemps en tête « ô meri jivansati »…

Quarante ans après sa sortie, Guide a certes légèrement vieilli, les couleurs sont un peu passées, les quelques effets spéciaux sont très datés (les coiffures aussi), mais il reste un film alerte, bien rythmé, pas ennuyeux du tout. Les dialogues sont forts, le jeu des acteurs est juste, leur charme est intact, l’émotion aussi.

Commentaires
1 commentaire