Karthik calling Karthik

Traduction : Karthik appelle Karthik

Bande originale

Hey Ya !
Uff Teri Adaa
Jaane Ye Kya Hua
Kaisi Hai Yeh Udaasi
Karthik Calling Karthik
Karthik 2.0
Karthik Calling Karthik (Theme Remix)
Hey Ya ! (Remix)
Uff Teri Adaa (Remix)

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Maya - le 20 avril 2010

Note :
(8/10)

Article lu 2711 fois

Galerie

Karthik (Farhan Akhtar) est un jeune homme introverti qui se laisse marcher dessus par un chef désagréable, fait les corvées de tout le monde au bureau et rêve en secret de sa jolie collègue Shonali (Deepika Padukone). Un jour il achète un nouveau téléphone, et sa vie bascule : un homme l’appelle chaque jour à 5 heures du matin. Cet homme sait tout de lui et lui apprend à surmonter sa timidité maladive, à exister enfin. Cet homme s’appelle Karthik. On serait déboussolé pour moins que ça… Mais en suivant ses conseils, la vie de Karthik change du tout au tout, et quand Shonali accepte son amitié, on se doute bien qu’il n’en restera pas là.

Qui est cette voix ? Jusqu’où peut-elle manipuler la vie de Karthik ?

Il n’est pas possible d’aller plus loin sans dévoiler des ressorts de l’intrigue, mais je vous encourage à découvrir Karthik calling Karthik, un film plutôt atypique, l’histoire d’un homme pas tout à fait comme les autres.
Le talent de Farhan Akhtar est pour beaucoup dans la réussite du film, il nous compose un Karthik à multiples facettes, parfois désespéré, perdu, flottant à la surface d’un monde qui l’ignore, mais qui sait aussi être charmeur et décidé, tendrement amoureux, qui peut se battre pour essayer de comprendre ce qui lui arrive, pour maîtriser sa vie. Et tout cela avec une grande douceur, une continuité dans ce personnage qui le rend très attachant et qui fait qu’on y croit, du début à la fin.
L’acteur a décidément beaucoup de présence, un jeu tout en subtilité qui convient bien à ce type de scénario, une voix particulière, un phrasé adapté à son personnage.
A ses côtés, Deepika Padukone est bien dans le ton de ce film intimiste. Le couple est tout à fait crédible, leurs relations sonnent juste, empreintes d’humour et d’inquiétude, elle qui a été déçue par d’autres hommes avant lui, lui qui ne peut tout lui révéler.

Karthik calling Karthik est le premier film de Vijay Lalwani, qui l’a écrit et réalisé. Le scénario est bien construit, avec juste ce qu’il faut de suspens, d’étrangeté, pour qu’on entre dans cette histoire et qu’on ait envie de comprendre enfin ce qui arrive à cet homme. Farhan Akhtar a co-produit ce film avec son complice de toujours, Ritesh Sidhwani (Dil Chahta Hai), on comprend que l’aventure les ait tentés.

Il se dégage de Karthik calling Karthik une sorte de poésie douce-amère, comme on n’en rencontre pas si souvent. Les chansons de Shankhar Ehsan Loy sont bien intégrées et agréables, mais c’est la musique de fond qui est la plus remarquable, elle a une vraie valeur ajoutée et contribue à ce climat particulier qui baigne le film.

Commentaires
1 commentaire