Main Prem Ki Diwani Hoon

Traduction : Je suis folle de Prem

Bande originale

Chali Aayee Chali Aayee
Sanjana I Love You
Bani Bani Prem Diwani Bani
Aur Mohabbat Hai
O Ajnabi (Happy)
Kasam Ki Kasam
Papa Ki Pari
Ladka Yeh Kehta Hai
O Ajnabi (Sad)
Bhatke Panchi
Prem Prem Prem

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Maya - le 21 septembre 2009

Note :
(7.5/10)

Article lu 4628 fois

Galerie

L’un de mes premiers Bollywood. J’ai adoré. Et puis quelque temps plus tard je découvrais FantastikAsia (le précurseur de FantastikIndia), et là, je tombais de haut : selon l’avis des spécialistes sur le forum, Main Prem Ki Diwani Hoon était une bouse. Et le box-office en Inde leur donnait raison : flop. Pourtant c’est un film sympathique, je l’ai revu plusieurs fois depuis et…
Il existe au-moins 10 bonnes raisons de regarder Main Prem Ki Diwani Hoon :

1) Pour voir Abhishek et Hrithik encore patauds devant la caméra.

2) Pour la musique, plutôt originale (ni classique ni électro) et sympathique, avec un bon mélange de chansons dynamiques et de chansons romantiques. Vous avez le droit de fermer les yeux pendant les clips pour mieux l’apprécier.

3) Pour voir Kareena singer les fiancées des années 50 aux cils papillonnants.

4) Parce qu’un perroquet virtuel qui parle uniquement en titres de chansons, vous ne le verrez nulle part ailleurs.

5) Pour voir Kareena et Hrithik sauter à l’élastique depuis un hélicoptère, pour de vrai.

6) Pour apercevoir quelques secondes le torse nu de Hrithik et se dire noooon c’est pas possible. Marche arrière. Ah si.

7) Pour voir Kareena traiter sa guitare comme une harpe, encore mieux que SRK et son violon dans Mohabbatein.

8) Parce que c’est le seul film de Barjatya où il se passe des choses, et pas seulement dans le dernier quart d’heure.

9) Pour le plus beau triangle amoureux depuis Sangam (même s’il est un peu sacrilège de comparer ces deux films, qui n’ont pas du tout le même niveau de subtilité).

10) Pour une des scènes les plus érotiques de Bollywood, avec le désir qui s’allume dans les yeux de Hrithik, et puis, et puis…

Et la onzième raison qui est en fait la première : Main Prem Ki Diwani Hoon a un scénario romance Bollywood pur sucre, mais qui fait plus penser aux scénarios de Karan Johar ou Aditya Chopra, qu’à la guimauve brevetée Sooraj Barjatya. D’ailleurs c’est peut-être pour cela que le film a fait un flop, il a de quoi choquer certains fans de Hum Aapke Hain Koun et du futur Vivah.

L’histoire : Sanjana (Kareena Kapoor) termine ses études, ses parents projettent de la marier avec un riche NRI recommandé par sa sœur aînée qui vit en Amérique du Nord. Le dénommé Prem doit faire une étude de terrain là où habite la famille de Sanjana et sa mère la briefe comme il faut : "enlève tes jeans, mets un sari, ne parle pas, baisse les yeux et souris". Ce qui n’est pas du tout du goût de la jeune fille.

Prem (Hrithik Roshan) arrive et sa gentillesse exubérante fait la conquête de la famille, Sanjana y compris. Les parents acceptent même qu’ils partent à une soirée ensemble, sans chaperon, qui se termine au bord d’une plage déserte, oh !
Hélas hélas, ce n’est pas le Prem recommandé, ce n’est que l’employé. Le vrai (Abhishek Bachchan) et sa maman arrivent et Prem 1er recommande à Sanjana de bien s’occuper de ce pauvre garçon complètement coincé. Sanjana et Prem 2nd apprennent à se connaître, ils ont beaucoup de goûts communs, Prem 2nd se décoince et tombe amoureux de Sanjana qui ne se doute de rien.
Mais les mamans ont tout organisé, le mariage de Sanjana et Prem 2nd est bientôt annoncé.

Ce qui est éminemment sympathique, c’est que les deux Prem sont aussi adorables l’un que l’autre. Pas de méchant, pas de gentil, et pour une fois pas de "coup de foudre au premier regard", c’est en apprenant à se connaître que les uns et les autres deviennent amoureux.

Mais alors, pourquoi traiter le film de bouse ?
1) La direction d’acteurs laisse à désirer, ajouté à cela le manque de maturité de Hrithik et Abhishek, leur jeu "frôle" régulièrement la caricature dans la première moitié du film.

2) Allergiques à Kareena s’abstenir. Elle est en mode Poo dès qu’elle approche de ses copines, et si vous l’avez trouvée fatigante dans Jab We Met, vous allez la trouver exténuante.

3) La morale de l’histoire est très bollywoodienne mais remet en cause le rôle des parents dans le mariage arrangé, et le fameux adage à la Rab Ne Bana Di Jodi, "les couples sont créés là-haut et ce sont ces couples-là les plus forts". Un peu dérangeant, je suppose, pour certains amateurs de traditions.

4) Certains seconds rôles soi-disant comiques sont aussi insupportables qu’inutiles. Ils contribuent, avec le perroquet en effets spéciaux, à donner un côté toc et kitsch au film, qui lui nuit carrément.

5) La mise en scène des clips est insignifiante. On a droit à quelques balades romantico-sportives sans grand intérêt, si ce n’est quelques éclats de rire non programmés (Kareena n’est pas du tout sportive, c’est clair…). Seule Kasam Ki Kasam, scène clé du film, tient ses promesses. Deux chorégraphies de groupe ne parviennent pas à relever la sauce.

Voilà, vous êtes prévenus. Mais ce film vaut la peine d’être vu, si vous aimez les comédies romantiques comme Mujhse Dosti Karoge. Kareena et Hrithik sont certes un peu fatigants dans la première partie, mais ils sont aussi réellement émouvants dans la seconde moitié. Le réalisateur a apporté beaucoup de soin à l’image, aux paysages, mais plus encore, il s’est donné la peine de construire de vrais personnages, auxquels on s’attache, et cela n’est pas si courant.

Commentaires
10 commentaires