]]>

Ranbir Kapoor

Fonction : acteur
Né le : 28 septembre 1982 (35 ans)
à : Bombay (Maharashtra)
Nationalité : indienne
Famille : fils de Rishi et Neetu Kapoor née Singh, petit-fils de feu Raj Kapoor

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La biographie de Fantastikindia

Par Señorita - le 21 mars 2010

Dernière mise à jour le 27 novembre 2016

Article lu 3535 fois

Galerie

Ranbir Kapoor est le dernier membre de la famille Kapoor à s’être mis au cinéma. Quand on a dit ça, on a déjà presque tout dit, la famille Kapoor étant une des plus illustres familles du cinéma indien. L’arrière-petit-fils de Prithviraj Kapoor a tout un héritage de décennies de cinéma indien sur les épaules. Il s’appelle d’ailleurs comme son grand-père, son nom entier étant Ranbir Raj Kapoor. C’est son grand-oncle, Shammi Kapoor, le frère du célèbre Raj Kapoor, qui le lui a choisi. Bref, Ranbir Kapoor est probablement né pour faire du cinéma, avec sans doute une pression importante, au vu de ses ascendants.

Le jeune Kapoor a fait sa scolarité à la Bombay Scottish School de Mumbai, avant de partir à New York pour suivre des cours au Lee Strasberg Theatre and Film Institute, une école prestigieuse qui a eu des élèves comme Al Pacino. En effet, Ranbir voulait devenir acteur depuis son enfance, ce qui n’est guère étonnant, au vu de sa famille. Après un bref passage à la School of Visual Arts, Ranbir rentre dans le milieu cinématographique par la petite porte, en devenant l’assistant-réalisateur de Sanjay Leela Bhansali sur Black.

Il retrouve le célèbre réalisateur quelques années plus tard : Sanjay Leela Bhansali lui offre son premier rôle au ciné dans le long-métrage Saawariya, adapté d’une nouvelle de Dostoïevski. C’est un échec retentissant au box-office, le film ne pouvant faire face aux critiques assassines et à l’énorme succès de Om Shanti Om, de Farah Khan. Ranbir partage l’affiche avec Sonam Kapoor, une autre "fille de" (son père est Anil Kapoor, un autre grand nom du cinéma hindi). Les critiques sont plutôt encourageantes avec le jeune Kapoor, qui gagne quelques mois plus tard le Filmfare Best Male Debut Award. La révélation de Om Shanti Om, Deepika Padukone, gagne quant à elle le Filmfare Best Female Debut Award. A partir de ce moment, début 2008, les deux jeunes révélations du cinéma hindi sortent ensemble, mais leur idylle prend fin au milieu de l’année 2009.

Le jeune acteur fraîchement récompensé ne met pas longtemps avant d’être à nouveau au casting d’un film. Il revient dans Bachna Ae Haseeno, de Siddharth Anand avec comme partenaires Bipasha Basu, Minissha Lamba, et Deepika Padukone. Le film est un hit au box-office, la musique également, ce qui permet à Ranbir Kapoor d’avoir une place de choix parmi le nombre croissant de jeunes acteurs prometteurs.

En revanche, il faut attendre longtemps pour revoir Ranbir Kapoor au cinéma : plus d’un an s’écoule entre Bachna Ae Haseeno et Wake up Sid. La raison de cette absence est inconnue, mais peut-être est-ce une envie de sa part de prendre de la distance avec sa nouvelle célébrité, et de garder la tête froide pour faire des choix judicieux. En effet, début 2009, Ranbir est à un stade-clé de sa carrière. S’il tourne dans des flops ou dans des films détruits par la critique, son succès naissant peut s’effondrer comme un château de cartes. Il n’y a qu’à voir l’exemple d’Imran Khan, qui peine à retrouver le succès de Jaane Tu… Ya Jaane Na. Alors Ranbir attend, et le public aussi.

Wake up Sid finit par sortir sur les écrans, et l’attente n’a pas été vaine : le film obtient un franc succès critique, et public, et la prestation de Ranbir Kapoor est unanimement saluée, tout comme celle de sa partenaire, Konkona Sen Sharma (presque une habitude pour la charmante demoiselle). Leur couple fonctionne bien, une bonne alchimie se dégage, et il faut espérer que cette association sera un jour renouvelée.

Alors qu’on a attendu près d’un an pour avoir un nouveau film, il ne faut que quelques semaines avant la sortie de Ajab Prem Ki Ghazab Kahani, une comédie romantique avec Katrina Kaif. Le film est un des plus gros hits de l’année, et les critiques sont toujours aussi élogieuses quant au jeu de Ranbir Kapoor. Enfin, comme on dit, "jamais deux sans trois", le dernier film de l’année avec l’acteur, Rocket Singh, sort lui aussi à quelques semaines d’intervalle. Cette fois, le film est un flop au box-office, mais les critiques sont toujours aussi positives. Ranbir a changé de registre avec succès en interprétant ce personnage de commercial sikh. Il montre une facette plus sérieuse de son jeu, après avoir interprété des rôles plus romantiques ou comiques. Pour lui, c’est sa meilleure performance.

L’année 2009 est de l’avis de beaucoup l’année Ranbir. Il a réussi à passer haut la main l’épreuve douloureuse du box-office, et les critiques sont unanimes quant à son travail et à ses choix de film. De plus, il a été élu à de nombreuses reprises par des magazines l’acteur le plus sexy, et sa popularité ne cesse de croître en Inde. Tant mieux pour l’acteur, qui affirme dans ses interviews vouloir devenir le meilleur acteur indien, à force de travail et d’acharnement. Il est très modeste face à son succès et sa popularité, affirmant qu’il veut continuer à s’améliorer, encore et toujours.

En 2010, il est à l’affiche de deux gros projets. Le film Raajneeti de Prakash Jha, avec Ajay Devgan, Nana Patekar et Katrina Kaif, est de nouveau un choix très audacieux de la part du jeune acteur, qui y interprète un rôle assez sombre dans un thriller politique qui ne l’est pas moins. Il retrouve également le réalisateur Siddharth Anand pour le film Anjaana Anjaani, une comédie romantique avec Priyanka Chopra.

L’année suivante, il est le protagoniste du film musical Rockstar d’Imtiaz Ali.

Une chose est sûre, pour un acteur avec un tel héritage, Ranbir avait beaucoup à prouver, et il s’en sort avec les honneurs. Etre un Kapoor a ses avantages, mais aussi ses attentes : il est attendu au tournant, et l’année 2012 sera très importante avec la sortie de son nouveau film : Barfi !

Commentaires
2 commentaires
Filmographie

2016 - Ae Dil Hai Mushkil de Karan Johar

2015 - Tamasha de Imtiaz Ali. Musique de A.R. Rahman

2015 - Bombay velvet de Anurag Kashyap

2015 - Roy de Vikramjit Singh

2013 - Besharam - Monsieur Sans-Gêne de Abhinav Kashyap

2013 - Yeh Jawaani Hai Deewani d’Ayan Mukerji

2012 - Barfi !, d’Anurag Basu

2011 - Rockstar d’Imtiaz Ali

2010 - Anjaana Anjaani de Siddharth Anand

2010 - Raajneeti de Prakash Jha

2009 - Rocket Singh de Shimit Amin

2009 - Ajab Prem Ki Ghazab Kahani de Rajkumar Santoshi

2009 - Wake up Sid d’Ayan Mukherjee

2008 - Bachna Ae Haseeno de Siddharth Anand

2007- Saawariya de Sanjay Leela Bhansali